Partager sur :

L’Alliance pour refonder la gouvernance en Afrique


L’Alliance pour refonder la gouvernance en Afrique relie des acteurs africains et non-africains engagés dans l’action et la réflexion, soucieux de promouvoir à la fois au niveau des citoyens africains et du monde, un dialogue sur la gestion des affaires publiques en Afrique. Elle constitue depuis 2003 le prolongement du Réseau « Dialogues sur la gouvernance en Afrique : Décentralisation et intégration régionale », réseau qui est né en 1999 d’une initiative de quelques personnalités africaines, ayant pour la plupart exercé de hautes fonctions dans leur pays et constaté, de l’intérieur, comment les processus de transformation du monde et des sociétés africaines échappaient aux africains eux-mêmes du fait de l’inadéquation de modes de gouvernance, importés ou imposés de l’extérieur, inaptes à répondre aux besoins des africains et renforçant l’incapacité de l’Afrique à répondre aux défis de la mondialisation.

Le Conseil de l’Alliance est composé de personnalités travaillant sur les questions de gouvernance en Afrique ; il a pour fonctions :

  • la réflexion prospective pour aider l’Alliance à situer, périodiquement, les grandes évolutions en cours en Afrique et dans le monde et leurs implications probables pour le devenir du continent ;
  • l’appui à l’élaboration de stratégies de changements fondées sur les propositions alternatives remontées à partir du processus de dialogues mis en place par l’Alliance ;
  • la mise en relation de l’Alliance avec les espaces stratégiques de décision aux plans national, régional et international.

Le Conseil est garant des principes et valeurs de l’Alliance, contribue à définir ses orientations et participe à son rayonnement.

Composition

  • M. Henrique Pereira ROSA, Président du Conseil de l’Alliance, ancien Président de la République de Guinée Bissau (sous la transition, de 2004 à 2005), entrepreneur dans le secteur prive (Guinée Bissau).
  • M. Jean Pierre LINDIRO, Président de Pôle Institute (RDC).
  • Mme Anne Cica ADJAI, Ancienne Présidente de la Cellule de la Moralisation de la Vie Publique (CMVP) (Bénin).
  • M. Antoine SAWADOGO ancien Ministre de la Décentralisation, président de ACE-RECIT (Burkina Faso).
  • M. Alhassane CONDE, Ministre des Collectivités Locales et des Affaires Politiques, président de l’ONG AVODEG (Guinée).
  • Pr. Abdoulaye BATHILY, Historien, homme politique (Sénégal).
  • M. Abdoulaye SENE, Polytechnicien., Président du Global LOcal Forum, ex Pdt du Conseil Régional de Fatick etDéputé à l’Assemblé nationale, ex SG de l’Association des Présidents de Conseil régional (Sénégal).
  • M. Cheikh BÂ, médiateur pédagogique, Directeur de Symbiose.
  • M. Pierre CALAME, Président du conseil de la Fondation Charles Léopold Mayer (FPH) (Paris - Lausanne)
  • M. Ousmane SY, ancien Ministre de l’Administration territoriale et des collectivités décentralisées, Directeur du CEPIA, VP du Global LOcal Forum Afrique
  • M. Cosmas Cheka, Professeur de droit, Université de Yaoundé, (Cameroun).
  • M. Assane MBAYE, professeur de droit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

La Coordination

Une personne, nommée par le Conseil de l’Alliance, parmi ses membres, coordonne toutes les activités de l’Alliance. Sur la base des orientations définies annuellement par le Conseil de l’Alliance, le Coordinateur valide les agendas de travail et assure le suivi de l’exécution du programme. Le Coordinateur a particulièrement des fonctions de représentation de l’Alliance auprès des différentes catégories de partenaires, notamment au niveau des Etats et des institutions régionales et de la coopération. Le coordonateur, pour remplir ses fonctions, confie au Centre de Ressources certaines de ses prérogatives relatives au suivi des activités de gestion administrative et financière.

  • M. Assane MBAYE, professeur de droit à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) a succédé à M. Ousmane Sy depuis juillet 2011.

Le Centre de ressources

Le Centre de ressources articule les processus en cours au niveau de différents pays et fournit aux partenaires un certain nombre de services communs (bases de données, outils et méthodes, publications, site web, personnes ressources, appui à la mobilisation et à la gestion des finances). Cheville ouvrière de l’Alliance, le centre de ressources (CR) a fondamentalement deux grandes missions au sein de l’Alliance :

  • l’appui à la mise en cohérence entre toutes les activités des membres de l’Alliance et entre tous les organes de travail de l’Alliance
  • l’appui technique et administratif à toutes les activités et à tous les organes de travail de l’Alliance.

Les médiations nationales

Pour chaque pays, une personne ressource, appelée « médiateur », adossée à une organisation, coordonne les activités de l’Alliance. Ce Médiateur est un premier niveau de traitement des informations collectées dans le pays. Il interagit dans le pays avec des groupes d’acteurs des organisations alliées en vue de contribuer à construire des « paroles » sur un certain nombre de sujets en rapport, notamment, avec les chantiers thématiques. Ces alliés peuvent s’organiser en collèges où les questions soulevées par les différents groupes d’initiative sont discutées et des diagnostics et propositions sont collectés. Ces médiations nationales sont identifiées et mises en place grâce aux missions (exploratoires, d’appui) organisés par la coordination et/ou le centre de ressources dans les différents pays.

 
Contact : Sidi Abdoul DAFF  / +221 338 201 581

ARGA, Ouest Foire Cité Douane, Villa N°13, Dakar, SENEGAL

sidiki.daff@afrique-gouvernance.net